Comment immatriculer les véhicules électriques à deux roues

L’immatriculation d’un vehicule electrique à deux roues comme le scooter est aujourd’hui une obligation en France. Elle peut se faire en ligne ou auprès d’un professionnel de vente habiliter. Que le scooter soit ancien ou nouveau, il doit être immatriculé. Ainsi, il n’est pas permis qu’un vehicule electrique ou scooter circule dans les rues sans avoir été immatriculee. Cependant, tous les vehicules ne sont pas dans la catégorie de vehicule à deux roues. Comment immatriculer les véhicules électriques à deux roues? Quels sont alors les vehicules concernés et comment les immatriculer ? Poursuivez la suite de cette revue pour plus de détails.

Les types de véhicules concernés en matière d’immatriculation

L’immatriculation concerne en réalité les véhicules électriques à deux roues. Ces derniers ont des caractéristiques qui vont vous permettre de vérifier si vous en faites partie. C’est ce contrôle vous devez faire avant de commencer à rassembler les différentes pièces pour l’immatriculation de votre vehicule electrique. En effet, les vélos électriques classiques sont les premières catégories de véhicules à deux roues.

Ils sont composés des moteurs électriques qui ne peuvent pas dépasser 25km par heure. Ils sont alors dans la catégorie des véhicules cyclomoteurs. Ensuite, un vehicule electrique à deux roues assimilées à un velo à assistance electrique est également concerné. Ils sont caractérisés par un moteur de 250 W et limités à une vitesse de 24km par heure.

Par ailleurs, l’immatriculation concerne également les motos c’est-à-dire les engins électriques qui peuvent faire 45km par heure comme les scooters. Cependant, si votre moto se retrouve dans ces catégories , vous n’aurez pas d’autre choix que de procéder à son ‘immatriculation.

Vous êtes alors libre d’immatriculer votre moto en ligne pour l’obtention de la carte grise. Par ailleurs, il est aussi possible de l’immatriculer auprès d’un professionnel, ce qui est d’ailleurs moins contraignant. Lorsque vous faites immatriculer votre scooter auprès d’un professionnel, vous serez obligés de vous déplacer, mais cette méthode reste la moins contraignante.

L’immatriculation en ligne

Pour immatriculer votre scooter ou autre moto en ligne, vous devez d’abord vous rendre sur le site pour pouvoir suivre la procédure d’immatriculation. Bien avant cette étape, vous devez rassembler toutes les pièces dont vous aurez besoin en commençant par le certificat de conformite. Ensuite , vous devez vous munir d’un certificat ou d’une facture délivré lors de l’achat de la moto sans oublier le certificat d’assurance.

Si vous voulez effectuer un changement de la carte grise, vous aurez également besoin de la facture qui certifie l’achat de la moto ou du velo. Lorsque tous les documents sont fournis, vous allez recevoir un certificat provisoire qui vous permettra de circuler en attendant de recevoir la carte grise. Par ailleurs, pour les véhicules d’occasion ou les véhicules neufs, la plaque d’immatriculation est établie une fois la carte grise délivrée.

L’immatriculation auprès d’un professionnel

Les professionnels s’occupent plus de l’immatriculation des véhicules à deux roues neufs comme les scooters, mais vous pouvez toutefois solliciter leur service pour les véhicules d’occasion. Un peu comme l’immatriculation en ligne, vous devez fournir aussi certains documents commençant par le certificat de conformite. De plus, vous devez avoir une carte d’identité en cours de validité et justificatif de domicile.

Ces documents concernent les véhicules achetés en France. Si l’engin a été importé, vous  devez d’abord fournir tous les documents ci-dessus et ensuite ajouter ceux qui justifient l’importation de l’engin. Par ailleurs, n’oubliez pas de mettre le certificat d’assurance dans les dossiers à fournir. Cependant, l’immatriculation des engins à deux est très importante en France, vous devez vous conformer à ce changement l pour pouvoir circuler en toute sécurité.